Mauvaises expériences    ENG
guipuzcoa
 ESP
guipuzcoa-esp
 

Un problème connu peut s'éviter


Mondial

Police/douanes des aéroports

2017 - Voyage de Punta Arenas (Chili) à Bilbao (Espagne)

Vols Punta Arenas - Santiago de Chile - Madrid - Bilbao avec Latam et Iberia.

Arrivé à Billbao, le contenu de mon bagage était en vrac et quelque chose manquait: des aiguilles à épisser. Elles étaient rangées de façon sécuritaire dans un tube de plastique, et seule restait l'aiguille la plus grosse (que je n'utilise jamais). Toutes les autres ont été "confisquées".

Ces aiguilles sont utiles, chères et difficiles à trouver. Il semble que du point de vue des autorités, ce sont des armes dangereuses, même si les pointes sont rondes et ne peuvent même pas percer la peau.

Voler (Oxford Dictionary). Prendre quelque chose a une personne, boutique etc. sans permission et sans essayer de le rendre ou de le payer.

Selon cette définition, la police et les douanes aéroportuaires sont des voleurs.

Mauvais fournisseurs - Stalok

Ils fabriquent des embouts manuels pour gréement de bateau et les vendent partout dansle monde.

Leur site web prétend qu'ils sont responsifs. En fait ils sont menteurs et arrogants. Lire l'histoire ici.

Mon conseil: acheter des terminaux Petersen Hi Mod  J'ai pu constater à Puerto Williams (2017) qu'ils sont vraiment responsifs (du moins le distributeur californien).

France

Escrocs - Nauticom

Nauticom vend des équipements nautiques en ligne.

En 2016, nous leur avons achetées des cartes prépayées iridium, payées immédiatement (chèque débité le 13 novembre 2016). Nous n'avons jamais reçu la marchandise ni aucun type de remboursement. Nous avons seulement reçu un tas de mensonges et de fausses excuses.

Nous avons récupéré notre argent grâce à une injonction de paiement émise par un tribunal. 10 mois plus tard et 50 euros plus pauvres (50% des frais d'huissier).

Nous avons appris par la suite que Nauticom a escroqué beaucoup de clients: pour de petits achats, ils ne livrent pas la marchandise et ne remboursent rien en espérant que les personnes escroquées ne vont pas aller en justice pour quelques centaines d'euros.

Voir fil de discussion appel aux victimes de Nauticom sur le forum Hisse et Oh

Nauticom a été mis en liquidation judiciaire le 13 octobre 2017. Cependant le propriétaire de cette compagnie d'escrocs est toujours actif. Son nom est Samy Aoudia,

Nauticom est contrôlée par une société écran, K2-INTERNATIONAL propriété de SAMY AOUDIA. K2-INTERNATIONAL et Samy Aoudia contrôlent actuellement les sociétés Kamosis and WATTEO, qui vent des produits nautiques, comme Nauticom.


Mon conseil: boycotter Samy Aoudia et toutes ses compagnies, Watteo, Kamosis, etc.


Pays Basque

Le pire atelier mécanique: Itxas Argi Nautika, Hendaye

Été 2013, Hendaye, zone technique. Miguel, de Itxas Argi démonte le sail drive de Sonabia, change les joints spi d'embase dans son atelier et remonte le sail drive dans le bateau.

Durant le remontage, je l'ai entendu crier "M. !! pas grave, ça tiendra avec ceux qui restent". J'ai déduit correctement qu'il avait abîmé un boulon ou quelque chose d'approchant, mais je n'ai pas trouvé quoi ... jusqu'à récemment.

Problème 1: la réparation des joints spi n'a pas duré. Après 13 jours de mer, l'huile du sail drive était blanche à cause d'entrées d'eau de mer. Sans raison apparente.


L'explication la plus plausible est que Miguel a "oublié" de polir l'arbre. C'est obligatoire car toute rayure laissée par un cordage pris dans l'hélice wa abîmer les joints immédiatement.

Une erreur coûteuse. Depuis 2015, de l'eau rentre dans le sail drive, l'huile devient blanche et je dois la changer périodiquement. Une perte d'argent et de temps. De plus, la presence permanente d'eau finit par user les mécanismes.

Références: Journal de bord de Sonabia, entrée explicite lors du voyage mares del sur et feuille de calcul de maintenance de Sonabia.

Problème 2: le sail drive est usé prématurément. En Janvier 2018, durant une navigation au Cap Horn, la transmission a commencé à vibrer lourdement. Nous avons fait demi tour et avons fini scotchés à Caleta Margarita, incapables de revenir à Puerto Williams sans moteur.

Une fois l'équipage à terre, j'ai trouvé le problème: le sail drive se désaccouplait du moteur.

Il y a 4 boulons et un d'entre eux a été abîmé par
Miguel, Le résultat: des vibrations qui ont fini par déserrer les 3 boulons restants.

Quand c'est arrivé, Miguel ne m'a rien dit et au lieu de ça, il a maintenu le boulon en place avec un bout de plastique.

Références: entrée dans le livre de bord de Sonabia, communications radio avec les stations côtières chiliennes, inspection officielle de la réparation par la Marine Chilienne à Puerto Williams (Janvier 2017)

Dangereux et très coûteux. Actuellement nous devons remplacer le sail drive à  Puerto Williams. Le coût total de la réparation sera bien au dessus de  3000 euros.

Mon conseil: boycotter Miguel and Itxas Argi.  J'invite tout le monde à me contacter pour plus de détails.


Île Navarino, Chili

Un piège à touriste pour les voiliers  (2018)?

"Ils n'apportent rien à l'île" , par le propriétaire d'un restaurant touristique, entre autres.

Rien, excepté les taxes de navigation, les achats de nourriture pour les navigations, les repas au restaurant, les nuits d'hôtel etc.

"Ils ne paient pas d'impôts et torpillent notre business" par le capitaine d'un bateau à moteur qui amène des touristes dans les glaciers à un prix élevé.

Sauf que les locaux ne paient pas d'impôts, qe ce soient des personnes ou des sociétés. Et sauf qu'aucun voilier chilien n'amène de passagers autour du Cap Horn.


 

J'espère que cette mentalité va changer rapidement.



ENG
guipuzcoa
 ESP
guipuzcoa-esp